Matthieu Faivet Numéro 7 : réception et déballage

Tout à commencer par un petit colis venu de France. Le nom de Matthieu est inscrit dessus, il n’y a aucun doute sur le contenu.

À l’intérieur se cache un drôle d’emballage. Pas banal mais il fait son travail. Il est accompagné par un petit mot de la main du créateur rédigé avec le stylo et une feuille de test.

Matthieu Faivet test les stylos pendant 48 heures avant de les envoyer. De quoi être sûr qu’il n’y aura pas de mauvaise surprise.

Le stylo est contenu dans un petit sachet en feutrine avec le logo de notre Artisan. Du plus bel effet selon moi.

Voilà ça y est on touche le stylo, on le voit pour  la première fois. Il est en acrylique, le nom de la résine est « Néon ».

Il y a deux bandes irisées grises et le cors du stylo est parcouru de volutes rouge/orangé/jaune. Il est très difficile de rendre honneur à cette matière sur une photo.

Gros plan du stylo.

Sur fond blanc, on le voit quand même mieux.

Enfin la plume. Ma première plume en titane. Une plume manufacturée par Bock# célèbre fabriquant allemand. Une valeur sûre.

C’est une #6, elle est assez allongée. Je préfère ça au plume qui donnent l’impression d’être aussi larges que longues.

Puisque c’est une plume en titane, elle a un aspect de métal brute. Ce n’est pas pour me déplaire.

Gros-plans sur la plume.

Si vous aussi, vous voulez vous laissez tenter par un petit (ou un grand) stylo Matthieu Faivet, ou simplement pour vous rincez les yeux, rendez-vous sur https://www.faivet.net

 

Qu’en pensez-vous ? Avez-vous déjà tenté les plumes en titane ?

Articles similaires :

Posted in Belle écriture, Stylos-plume
Tags: , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

 

À propos de l’auteur

Nickko

Nickko, passionné par le web et, l’informatique et tant d’autres choses, je file le verre, lève de la fonte et créé des bijoux et je chatouille des micro-contrôleurs.

Ergonome dans la vie, je travaille et je vis à Bruxelles. J’organise les Cafés Numériques et je participes aux repairs cafés.

Retrouvez moi sur...