Encre bleue : Water­man vs. Aurora

Ayant reçu mon tout nouveau Numéro 7, un stylo signé Matthieu Faivet, je décide de le tester et je choi­sis une valeur sûre, l’encre Water­man bleue séré­nité.

Durant mes essais d’écri­ture, je m’aperçois que cet encre Water­man est iden­tique à celle que j’ai testé la semaine précé­dente, l’encre Aurora bleue.

Intri­gué, je pose la ques­tion sur le forum et là, on me répond qu’elles sont, d’or­di­naire, bien diffé­rentes.

Voilà ce que ça donne chez moi :

Petit jeu

Voici quelques carrés certains sont en  Water­man d’autres en Aurora, saurez-vous distin­guer les deux ? (Réponse en fin d’ar­tiste)

N’hé­si­tez pas à me dire si vous avez réussi en commen­taire.

Quelques mots sur les stylos employés

L’encre Aurora est dans un Pilot Prera, plume fine. Il est tombé sur la plume il y a quelques mois. J’ai eu quelques diffi­cul­tés mais j’ai réussi à répa­rer la plume elle écrit comme avant et comme mes autres stylos Pilot à la plume simi­laires MR, Kaku­no… Il a juste un débit un peu plus impor­tant qu’au départ mais vu que les Pilot sont plutôt sec, ça ne gâche rien.

L’encre Water­man, elle, est dans un Matthieu Faivet, plume Bock #6 en titane, extra fine et ultra juteuses.

Au final la largeur de trait se vau, la seule diffé­rence visible c’est un flux un peu plus impor­tant du côté Water­man.

Réponse du petit jeu

W = Water­man / A = Aurora

Articles simi­laires :

Tagués avec : , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.