Moles­kine premier achat, première décep­tion

Je conti­nue ma série d’ar­ticles sur les premiers achats. Après une commande chez AliEx­press et une autre chez Seitz-Kreuz­nach, je vous parle ici de mon premier achat lorsque j’ai commencé à m’in­té­res­ser aux beaux instru­ments d’écri­ture.

Quelle décep­tion pour des carnets à ce prix et préten­du­ment haut de gamme.

Le papier boit l’encre, j’au­rais pu dire que l’encre fuse mais ce serait incri­mi­ner l’encre qui n’est pour rien dans cet état de fait. De plus même les plumes les plus fines traversent.

J’en­tends régu­liè­re­ment dire que les carnets Moles­kine sont des carnets de riche parce qu’à ce prix, il faut pouvoir se permettre de n’ecrire que d’un côté des feuilles.

Voici ce que donne le verso de quelques pages d’un de mes carnets.

Et vous, quelle est votre liste noire de carnets ?

Articles simi­laires :

Tagués avec : , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.